fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités digitales » L’IA va-t-elle révolutionner nos pratiques de growth Marketing ?

L’IA va-t-elle révolutionner nos pratiques de growth Marketing ?

    Il y a eu plusieurs révolutions industrielles, de même qu’il semble y avoir plusieurs « révolutions numériques » : L’arrivée du web, l’arrivée du mobile et désormais l’arrivée de l’IA

    Qu’on le veuille ou non, l’IA est déjà bien présente dans nos pratiques marketing ; il suffit de regarder les annonces générées sur le réseau de recherche (Google Ads) et une bonne partie est aujourd’hui générée par l’IA (disons optimisées). L’IA est aussi arrivée en bonification de texte sur Notion, Linkedin & autres extensions pour sites ou réseaux sociaux. C’est sans évoquer les robots génératifs qui font fureur depuis quelques mois, de Google Bard à ChatGPT en passant par Claude IA, on ne compte plus les semaines où aucune IA n’est pas lancée en mode Open Source sur le marché.  

    Évidemment, il convient d’explorer les opportunités que chacune offre pour une expérience client personnalisée, l’automatisation des tâches, la création de contenu de qualité, l’analyse prédictive, l’utilisation de chatbots et l’adaptation continue. Restez en tête de la révolution numérique pour atteindre vos objectifs marketing avec succès. Vaste programme !

    L’IA à tous les stades du processus des projets :

    Veille, Brainstorming, création de contenu, Communication : L’intelligence artificielle va venir complémenter l’humain qui n’en demandait pas tant pour multiplier sa productivité et ses tâches avec variation et vélocité ! Bien entendu, il va falloir cadrer et former les utilisateurs (car une information brute ne sera jamais fiable à 100%) et cela pourra prendre plusieurs années afin que les équipes soient suffisamment fonctionnelles dans leurs tâches quotidiennes (c’est aussi pourquoi nous travaillons en ce moment sur une offre de formation au Growth Marketing via l’IA)

    Parce que comme l’a dit le 1ᵉʳ septembre 2017, Vladimir Poutine, lors d’une conférence devant des étudiants russes : « Le leader en intelligence artificielle dominera le monde »

    Si les IA ne sont pas complètement fonctionnelles aujourd’hui (qui a déjà oublié le lancement, raté, de Google Bard au début de l’année ?), il va sans dire que deux progrès devraient nous permettre d’en tirer le meilleur parti :

    • Les biais actuellement présents devraient se réduire… A l’heure actuelle, difficile de faire admettre à ChatGPT que « coiffeuse n’est pas un métier féminin »

    • Les humains finiront par mieux savoir s’en servir au même titre qu’ils ont réussi à se former et prendre en main les outils bureautiques.

    Google devra bientôt intégrer de nouvelles innovations telles que l’identification de métadonnées relatives à l’IA : Il sera alors possible de savoir et identifier les images conçues par l’IA et on peut supposer qu’une priorité sera donnée aux images réelles.

    Par ailleurs, cette évolution est d’une grande importance pour les marketeurs, car elle ouvre de nouvelles opportunités pour améliorer la pertinence de leurs contenus visuels et offrir une expérience en ligne plus adaptée aux attentes des utilisateurs. Elle souligne également l’importance de rester à l’affût des dernières avancées technologiques pour rester compétitif dans le monde numérique en constante évolution

    Comment l’IA va concrètement changer nos méthodes de Growth Marketing ?

    Redéfinition d’abord les canaux actuels du growth : SEO/SEA – SMO/SMA auxquels s’ajoutent, à moindre mesure, les mêmes canaux vidéos.

    Fleurissent déjà partout des vidéos pour apprendre à faire du SEO grâce à ChatGPT, désormais l’outil propose même de composer des vidéos… mais il me parait difficile de prédire la réussite de ces actions tant le DSA et le DMA vont avoir un impact important sur les moteurs de recherche. Si les réseaux sociaux semblent moins touchés, nous avons déjà un peu évoqué l’arrivée de SGE sur notre moteur de recherche préféré et l’impact risque d’être importante.

    L’évolution et les impacts de l’IA sur l’emploi soulève quant à eux des questions cruciales en matière d’éthique. Les perturbations possibles à l’horizon pourraient potentiellement engendrer des déséquilibres sur les marchés, nécessitant une réflexion approfondie. Des figures éminentes, telles qu’Elon Musk et les géants de la technologie, avancent l’idée d’un revenu universel, une mesure qui a (par exemple) été adoptée au Canada pendant la pandémie du COVID, illustrant la faisabilité de cette approche. D’un autre côté, Bill Gates a proposé une taxation des robots en vue de rééquilibrer la distribution des richesses. A voir comment c’est activable concrètement !

    Enfin, il est impératif de noter que les outils numériques connaissent une tendance croissante vers la tarification, ce qui peut poser des défis budgétaires. De plus, l’empreinte énergétique significative de ces outils suscite des préoccupations quant à leur impact environnemental.

    Ces développements pourraient potentiellement freiner notre enthousiasme pour les technologies émergentes. Il est donc essentiel de prendre en compte ces facteurs éthiques et économiques tout en naviguant dans ce paysage en constante évolution.

    Quoi qu’il en soit, le marketing et l’acquisition marketing (growth), sont en phase de changement. L’IA et nos méthodes de growth marketing viennent à bousculer nos façons de faire. Comment concrètement apprendre à les mettre en place. La réponse très bientôt !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *